Le club‎ > ‎

Historique

L’Échiquier Amaytois est un club d’échecs établi à Amay en Province de Liège. Notre cercle a été fondé en 1972 par quelques amis mordus du jeu. Ainsi, tous les vendredis soirs, ce ne sont pas moins d’une quinzaine de copains qui se réunirent dans une arrière-salle d’un café nommé « Le Mur d’Amay » pour donner vie au Racing Club d’Amay.

En 1974, le cercle engagea - pour la première fois - deux équipes de joueurs au tournoi de la ligue de Liège et accueillit par la même occasion une ronde de ce tournoi. Ce fut la première (mais pas la dernière) organisation du cercle. Bien vite aussi nous avons déménagé vers les locaux plus spacieux de l’école primaire d’enseignement spécial « La Marelle ».

En 1976, nous comptions une vingtaine de joueurs dont dix possédaient un classement national.

En 1978, le nouveau président insuffle un nouveau dynamisme. Nous participons aux interclubs nationaux pour la première fois et nous organisons notre premier open où l’on retrouve des joueurs du top 10 belge (H. Schumacher et A. Defize).

Les années passant, le club s’étoffe davantage et voit l’arrivée de nouveaux joueurs qui progressivement hissent notre équipe fanion en 3e division nationale et nous dotent d’une solide réputation.

1988 voit s’amorcer un tournant crucial pour notre avenir. En effet, nous déménageons vers la centrale nucléaire de Tihange et nous devenons le C.N.T. Echecs. Le succès est alors fulgurant. Ainsi, en 1990, nous comptons 5 équipes aux interclubs nationaux (dont une en 3e) et une soixantaine de membres. L’apogée aura cependant lieu pour le vingtième anniversaire (1992) : le cercle de Tihange intègre la seconde division nationale et compte 6 équipes parmi lesquelles de nombreux jeunes.

Le club se mute alors en A.S.B.L. mais doit malheureusement quitter les locaux de la centrale. Le CNTE émigre alors de nouveau vers Amay où il prend ses quartiers dans ses anciens et actuels locaux, à savoir l’école « La Marelle ». Hélas, certains joueurs ne sont plus au rendez-vous… ce qui provoque de facto un retour en troisième division nationale.

Dès 1994, et sous l’impulsion de notre nouveau président, une autre politique est mise en place. Nous organisons plusieurs manifestations d’envergure :
  • Le championnat individuel francophone (1994, 1998, 2002, 2003)
  • Le championnat de la ligue de Liège (1997, 2002, 2004)
  • Diverses étapes du circuit JEF (jeunesse échiquéenne francophone)
  • Nous prenons aussi en mains la formation et la destinée de nos jeunes pousses. Ainsi, nous accueillons régulièrement les meilleurs jeunes francophones en organisant des stages et des formations prodiguées par le GMI (Grand Maître International) Belge Luc Winants.
L’année de nos trente ans (2002) fut particulièrement remplie. Pour l’occasion, pas moins de 5 grosses organisations avaient pris place dans nos agendas :

Un tournoi fermé FIDE avec 10 des plus forts joueurs francophones (1er semestre)
  • Le championnat individuel de la jeunesse francophone (Février)
  • Le championnat individuel francophone (Mai)
  • Un Active Chess (= tournoi de parties semi-rapides) (Août)
  • Le championnat individuel de la Ligue de Liège (Décembre)
  • Cette même année, l’AG se prononce pour un changement de nom qui rappelle nos origines : « L’Échiquier Amaytois ».
Notre politique jeune est récompensée : K. Memeti (né en 1982) a lancé la voie et participe en 1999 au championnat d’Europe (-18 ans) en Turquie. Grâce à ses titres de champion et de vice-champion de Belgique, K. Noiroux (né en 1986) participe aux championnats de Monde et d’Europe des jeunes en Espagne. G. Marville (né 1990) est sur les traces de ses devanciers, et déjà les suivants sont là.

Nous avons également intégré « Cultur’Ama » afin de nous faire connaître dans la région.

Nous notons encore quelques belles manifestations organisées par l’Échiquier Amaytois lors de ces deux dernières années : 
  • La seconde édition de notre tournoi FIDE (1er semestre 2004)
  • L’inter-ligues francophone (Septembre 2004)
  • Le championnat individuel de la Ligue de Liège (Décembre 2004)
  • La venue du 11e joueur mondial, l’Ukrainien Vasily Ivanchuk, en nos locaux (Janvier 2005) pour affronter 25 de nos joueurs lors d’une simultanée.
  • Le championnat francophone de parties semi-rapides (Septembre 2005)
  • Le dimanche 20 mars 2005, notre équipe fanion est devenue championne de Belgique de division 3. Ainsi, depuis octobre 2005, nos joueurs défendent nos couleurs dans l’antichambre de l’élite nationale. 
Lors de la compétition 2005-2006, première saison en division 2 nationale, le club amaytois a parfaitement tenu son rang et termine à une très honorable cinquième place. Lors de cette saison 2006-2007, nous avons fait mieux encore en finissant sur le podium à une brillante troisième place. Nos jeunes ont répondu à l’attente et ont acquis une expérience qui ne pourra qu’être bénéfique pour les prochaines années. 

En mars 2009, nos multiples efforts sont récompensés et nous accédons pour la première fois de l’histoire du club à la première division nationale en dominant notre série de bout en bout. Depuis lors nous militons dans la division phare du pays avec quelques résultats remarquables : Notons une remarquable quatrième place dès notre première saison (2010) au plus haut niveau qui nous envoie à Plovdiv en Bulgarie pour la Coupe d’Europe des Clubs. Un résultat similaire lors de la saison 2011-2012 permet de nous envoler pour une Eilat en Israël pour une seconde participation européenne. La saison 2012-2013 nous voit lutter jusqu'à l’ultime ronde pour le titre de Champion de Belgique… hélas une défaite sur le fil lors du denier match face à notre seul rival nous voit échouer à la seconde place au départage. Ce premier podium nous permet cependant de participer une troisième fois à la Coupe d’Europe des Clubs en octobre 2013 à Rhodes. Nous finissons brillants onzième et premier club belge.

A la moitié de cette saison 2014-2015, nous occupons conjointement avec le club d’Eynatten la tête de la division… mais cette fois-ci nous comptons bien conquérir le titre !

En Août 2012, pour les 40 ans du club, nous avons rassemblé plus de cent joueurs au Hall Omnisport Robert Collignon de Amay pour une manifestation d’envergure internationale : « Les 24h de Blitz ». De nombreux GMI étrangers (10 nationalités) avaient rallier les hauteurs mosanes pour défier les meilleurs belges et les nombreux joueurs locaux.

Chaque vendredi, nos différents formateurs dispensent des cours à notre brillante jeunesse : dès 5 ans nos futurs champions apprennent dans la bonne humeur et rêvent d’améliorer les exploits de leurs devanciers. Savinien, Thomas, Luka, Hugo, Henri, Liam, Matthias, Arnaud, Thomas et Julie participent régulièrement aux différents tournois JEF ; ils remportent fréquemment de nombreux prix. Comme lors des années précédentes, ils seront nombreux à s’inscrire aux Championnats de Belgique de la Jeunesse (Avril 2015 à Blankenberge).

Ces mêmes formateurs dispensent des cours à l’école primaire Sainte-Thérèse à Seraing : tous les lundis (8h30 à 12h00) pour les élèves de troisième et quatrième années ainsi que les vendredis (13h30 à 15h30) pour les élèves de cinquième et sixième années. Une septantaine de jeunes élèves suivent assidument ces cours.

En mai 2015, l’Echiquier Amaytois organisera l’Individuel Francophone qui voit chaque année les meilleurs joueurs de la francophonie s’affronter pour le titre très convoité de meilleur joueur de la FEFB (Fédération Echiquéenne Francophone de Belgique).